La peur

La peur …!

La personne atteinte de bipolarité a peur d’elle même mais aussi des autres.

De sa propre personne car elle ne contrôle presque rien, ni sa phase de up ni sa phase de down.

On ne sait jamais à l’avance, à quel point ces phases peuvent être sévères ou non. Au fur et à mesure on apprend simplement à vivre avec et on essaye de les repérer avant que ce soit à un point de non retour, ou presque.

Les traitements et le suivi médical nous aide aussi mais à quel prix (je vous en dirais plus dans un prochain article).

Sachez par contre, les Authentiques, que ceux et celles qui éprouvent le plus de peur ce sont les personnes qui ont une mauvaise connaissance et image des bipolaires. Et oui un nouveau mythe tombe… ou pas d’ailleurs si vous en étiez déjà conscients.

Oui, on peut faire peur quand on ne nous connaît pas. Et surtout à cause des médias (#giletsjaunes hahaha) qui présentent souvent les « pires cas »… la dernière en date, la pyromane qui a mis le feu à son immeuble dans le 16ème arrondissement de Paris (et oui une habituée de l’HP). Mais très rarement voire jamais, les cas qui mènent une vie normale ou du moins qui essayent, malgré cette maladie, sont mis en avant dans les médias grand public.

Pour tout vous dire, dans mes pires périodes j’ai surtout eu peur de me perdre à jamais, et de ne jamais me retrouver intégralement. De ne plus être cette femme joviale, marrante, avec un grand cœur (#MonEloge on adore). J’avais l’impression d’être un petit animal égaré, totalement perdu. Mes proches ne me reconnaissaient pas non plus.

Alors oui ils ont tenté de me pousser dans mes retranchements avec l’espoir que ça me fasse un déclic. Certains l’ont fait d’une manière subtile, tandis que d’autres… Aïe, ça m’a bien fait mal quand même.

Pour tout vous dire je ne sais pas quoi ou qui ou pourquoi, mais j’ai eu ce déclic alors que même les médecins m’ont dit, après mon séjour en hôpital psychiatrique, qu’eux aussi pensaient que je ne reviendrais pas. Que je serais perdue à jamais, sans retrouver mon âme et ma réelle personnalité.

J’ai eu la chance de me retourner (enfin mon cerveau surtout).

Je ne vous dis pas qu’après la première crise en 2012, tout a roulé jusqu’à aujourd’hui en 2019. Non du tout, ce serait trop beau sinon. Mais maintenant c’est différent. Pourquoi ?

Et bien patience vous le saurez au prochain épisode de Authentique et Bipolaire mes Authentiques 😉 !

A&B

La peur des bipolaires

Publié par authentiquebipolaire

A pour Authentique & B pour Bipolaire ! Authentique et Bipolaire, c'est comme ça que j'ai envie de me définir pour vous parler de ma propre expérience en tant que personne atteinte de troubles bipolaires. See u soon les Authentiques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :